Patrimoine 2018 : Eglise Saint Etienne
Article mis en ligne le 18 septembre 2018

par J. D.
logo imprimer

Bien que les Journées Européennes du Patrimoine débutent le samedi 15 septembre, nous avons été amenés à annuler les visites de ce premier jour. Ordinairement, lorsque la municipalité organise un concert dans le bâtiment, les services techniques de la Mairie se chargent du ménage. Or, cette année, cela n’a pas été fait.
Dimanche matin le soleil dépassait le toit de l’entrée principale de la ferme Letourneur, une agréable température enveloppait le parvis et les abords de l’église Saint Étienne au moment où nous franchissions son portail.
Découvrant l’intérieur du bâtiment, notre équipe de 4 volontaires retrousse les manches et s’affaire afin de rendre l’église présentable.
Comme souvent le matin, les visiteurs arrivent timidement par deux ou quatre, ce sont les plus courageux et souvent les plus curieux !


Ils prennent connaissance des 8 panneaux de l’exposition permanente, poursuivent leur visite en silence vers l’armoire reliquaire, empruntent le transept et terminent leur parcours devant la dalle funéraire du premier seigneur de Fosses inhumé dans la chapelle de la Vierge.
C’est la plus part du temps à la fin de la visite que les questions ou les remarques fusent : nous profitons de ce moment pour aborder les grands moments heureux et malheureux de ce village de la vallée de l’Ysieux :
L’activité des potiers, la construction de la tour, puis du bâtiment, l’arrivée des reliques décidée par l’évêque Maurice de Sully, les guerres de religions, les visites des archidiacres, la Fronde qui met un terme au commerce de la poterie à cause de la grande insécurité sur les routes, enfin un événement heureux avec le baptême des 4 cloches ; malheureusement il est suivi de près par la Révolution, puis plus tard le village va subir l’occupation des Prussiens en 1870, après c’est en 1915, le stationnement des régiments français, Fosses étant inclus dans le Camp Retranché de Paris, et enfin 25 ans plus tard, une nouvelle occupation des troupes allemandes.
Beaucoup d’histoire générale, mais Saint Etienne, lieu de culte n’est-il pas le cœur de ce village, et ce cœur, il bat au rythme des événements heureux ou malheureux vécus par les habitants.
Les visiteurs, environ 50, ont montré un vif intérêt pour l’aspect roman du chœur ainsi que pour l’armoire reliquaire, rare dans une aussi petite église de campagne, et l’histoire des reliques.


Historique du bâtiment


Gilberte D.


Plan du site Contact Mentions légales

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2016-2018 © Paroisses Fosses Survilliers Saint-Witz Vémars - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.39