Sortie paroissiale à Reims
Article mis en ligne le 11 avril 2018
dernière modification le 16 avril 2018

par BR
logo imprimer

Samedi 7 avril 2018 a eu lieu une sortie paroissiale à Reims. Elle a réuni 57 personnes de notre groupement, mais aussi des environs (Moussy, Plailly, la Chapelle en Serval...), partis en car pour une grande journée de 7h 15 à 20h 30. Plusieurs éléments ont marqué la journée : une très bonne ambiance entre les participants, une météo idéale avec du soleil mais pas trop de chaleur, le champagne, la Basilique St Remi, la cahédrale Notre Dame, le palais du Tau et la rencontre de Mgr Jordan.

Un souvenir original : sur la route vers la cave de champagne, mal guidé par son GPS, notre chauffeur est arrivé dans une ruelle cul de sac au fond d’un tout petit village ! Il a dû retourner en marche arrière sur 150 mètres puis emprunter un chemin de terre avec son gros car de 60 places pour rejoindre la bonne route...



TÉMOIGNAGES.

1.
Avant tout, un très grand merci pour cette initiative de voyage, de découverte, qui a su allier le Spiritueux (visite d’une cave de champagne et dégustation) et le Spirituel (visites de la Basilique St Rémi et la cathédrale Notre Dame de Reims avec des guides talentueux, mais surtout une rencontre d’exception avec Monseigneur JORDAN, ancien évêque de Pontoise).

Le temps d’une journée, nous avons mis entre parenthèse nos activités respectives, fait une pause et nous nous sommes recentrés sur l’Essentiel, avec la rencontre d’autres paroissiens du Groupement et hors Groupement…

Sous le soleil, ce samedi 7 avril a été une véritable richesse intellectuelle, culturelle et amicale.

Sans hésitation, voilà une initative à renouveler sans modération…

Jeanick ( paroissienne de Fosses)




2. Après quelques hésitations je me suis inscrite a la sortie paroissiale à Reims le samedi 7 avril
Une feuille nous est distribuée en montant dans le car, afin de chanter et de prier à certains moments de cette journée bien préparée et minutée.
Départ à 7h 15 devant l’église Ste Thérèse de Fosses. Une dame (inconnue de moi) vient s’installer à côté. Et nous échangeons a l’aller et au retour sur les 27 ans de sa vie religieuse passée au Congo !

Premier arrêt pour la visite de la cave Lamblot, avec dégustation de champagne qui nous rend tout joyeux ! Le travail dans cette exploitation artisanale respecte la nature. Mais ne pas oublier que la capitale du champagne se situe à Epernay !







Arrivée à 11h 50 à Reims pour une visite guidée de la Basilique Saint Remi (attention : pas d’accent sur le E). Notre guide Jean-Pierre est particulièrement érudit !
L’ aspect de cette basilique est peu commun : Sur une base de style roman construite au 9°siècle sont élevés 2 étages de style gothique au 12°siècle, style peu goûté des italiens qui le trouvaient "barbare" (=gott=gothique).
Nous admirons, suspendue au milieu de la nef, une immense couronne dorée avec 96 bougies (nombre d’années vécues par Remi). A l’origine en cuivre recouvert d’or, mais volé à la révolution, c’est maintenant du vulgaire plastique doré...
C’est dans cette église que se trouve le reliquaire de Remi.

Après le pique-nique dans le cloître de la belle maison diocésaine, sous un soleil magnifique, nous rejoignons à pied le parvis de la cathédrale ou nous retrouvons l’évêque de Reims depuis 1999, Mgr Thierry Jordan, qui fut évêque de Pontoise de 1987 à 1999. Celui-ci est un grand admirateur de sa cathédrale et nous rappelle l’importance de la vierge Marie dans cette cathédrale Notre-Dame.

C’est la 2ème plus longue cathédrale gothique d’Europe. Elle fut commencée au 5°siècle avec l’évêque Nicaise . Nous nous partageons en 2 groupes pour une visite guidée. Il y a plus de 2000 sculptures à regarder... Il faudra revenir ! Elle a été en grande partie détruite pendant la guerre de 14-18. Les Américains ont contribué a sa réparation.
C’est ici que Clovis fut baptisé, le baptistère se trouve encore sous la cathédrale.

Ensuite ceux qui le désiraient ont pu visiter le musée du Tau, ancien palais épiscopal, dans lequel on a pu admirer de magnifiques tapisseries qui ornaient la basilique, quelques statues (qui sont les "originaux" provenant de la cathédrale), des objets de culte remarquables et surtout, le "gable" original du portail central tiré de l’apocalypse !

Après quelques repos au soleil, retour sur Fosses comme prévu à 20h 30 !

Je tiens à remercier particulièrement notre curé le Père Bertrand pour la belle organisation de cette journée.
Je veux dire aussi mon admiration pour ceux et celles qui ont aidé les personnes en difficulté afin qu’elles profitent aussi de cette bonne journée !!!

Marie-Madeleine Delatour, Fosses


3. Rendons grâce à Dieu pour cette belle journée ensoleillée, fraternelle, enrichissante, bien organisée, avec un départ et un retour, ponctuels …donnant envie d’en refaire de semblables. Remercions notre pasteur et son équipe « préparatoire », notre chauffeur : « as » de la marche arrière, avec son car de 60 places, à travers les ruelles du petit village où l’avait conduit par erreur son GPS, et enfin les 57 participants(tes), de bonne humeur, même si la chaleur intérieure (clim défaillante dans le car !) et extérieure, occasionna quelques murmures…

Difficile de tout raconter ! Citons seulement quelques découvertes qui ont tapé dans l’œil ou les oreilles de votre scribe :
A la maison de Champagne LAMBLOT, vignerons depuis 1653, « Toupie », jument de trait ardennaise, et « chenillard » ont remplacé les tracteurs dans les vignes. Quel travail, long et patient, le plus souvent manuel, avec encore un « expert » sur le terrain pour des manœuvres difficiles, dans les caves à 12°C et si peu éclairées ! Enfin la dégustation gratuite de trois sortes de champagne, puis invitation à faire un achat de son choix… Oh ! Combien il serait bon de penser à tout le temps et le travail des hommes, contenu dans une seule gorgée de cet élixir !

A la basilique, « vaste reliquaire de Saint REMI », notre guide compétent a su nous montrer l’essentiel en peu de temps ! Un parcours historique du VIème siècle ( St Remi meurt en 533) au XXème, en une heure, nous fait découvrir les styles : « roman » avec sa trace monastique, « renaissance » et « gothique » de l’édifice actuel, de multiples fois détruit, restauré et agrandi. Les 96 ans de vie de Saint Remi ont marqué la « couronne de lumière », symbole de la Jérusalem céleste, au XIXème siècle ; à cette époque également fut construit le nouveau mausolée contenant la châsse en bronze doré du Saint, fêté en grande pompe le 1er octobre, chaque année.


Après notre pique-nique dans le beau cadre paisible de la maison diocésaine, une brève rencontre de Mgr Jordan, notre ancien Evêque de Pontoise, bientôt retraité, nous fait découvrir les « records » de sa Cathédrale : 1) Sa Longueur (138 m), 2) le nombre de ses statues (2600), petites et grandes (un Goliath de 5m !) et renommées comme l’Ange du Sourire ou le « Couronnement de la Vierge », 3) la première cathédrale dédiée à « Marie, Mère de Dieu » (avant Ste Marie Majeure, à Rome) ! 4) le lieu de la réconciliation Franco/Allemande et le jumelage Reims/ Aix la Chapelle.



Ensuite, visite guidée de la cathédrale…, ses rosaces, verrières anciennes et modernes…, l’indication du lieu exact (à la verticale) du baptême de Clovis…, les rappels multiples des sacres des Rois de France du IXème siècle jusqu’au sacre de Charles X en 1825.

Après un petit temps de prière commune dans la chapelle Chagall à la cathédrale, choix offert de visiter le palais du Tau ou temps libre. Votre scribe a découvert le Palais du Tau, résidence archiépiscopale et royale sur l’emplacement d’un palais datant du Vème siècle. Une heure et demie n’a pas suffi pour contempler l’architecture des salles, les photos impressionnantes de divers destructions, incendies, bombardements de la cathédrale et de son quartier durant la 1ère guerre mondiale ; les tapisseries et tentures, royales ou bibliques ; les immenses sculptures du XIII siècle déposées lors de la restauration de la cathédrale, originaux grandeur nature ; le portrait en pied de Charles X ; le riche trésor de la cathédrale avec le précieux reliquaire de la Sainte Ampoule contenant le saint chrême du sacre des rois…etc.

Et Merci pour les bienfaits des « connaissances » faites au cours du voyage qui ont resserré nos liens fraternels.

Sr M. Jean Baptiste, Survilliers.


4. Cette journée fut pour moi riche en partage, un moment de convivialité qui m’a d’abord permis de faire connaissance avec des personnes que je côtoyais sans vraiment les connaître, et également avec des inconnus.

La matinée à débuté par un temps de prière en faisant monter nos louanges à notre Seigneur, ainsi qu’à certains moments du voyage. Quelle grâce en cette octave de Pâques !

Nous avons passé de très bons moments de découverte. J’ai été agréablement surprise par la beauté et l’histoire de la cathédrale, si bien relatée par par l’évêque de Reims puis par le guide.

En clôture de cette belle journée, nous avons écouté la proclamation de la parole, le cœur brûlant, avant le retour, comme les disciples sur la route d’Emmaüs.
Vraiment, merci Seigneur pour cette belle initiative qui mérite d’être renouvelée.

Marie



Plan du site Contact Mentions légales

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2016-2018 © Paroisses Fosses Survilliers Saint-Witz Vémars - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.39