Nature, écologie : l’Eglise s’engage !
Article mis en ligne le 29 janvier 2018

par BR
logo imprimer

A l’occasion d’un week-end organisé par la Municipalité de Survilliers sur "Nature et Environnement", la messe du dimanche 28 janvier a pris une couleur très "écolo" avec un abondant décor végétal sur le parvis et autour du chœur de l’église, mais aussi par la participation des sonneurs de trompe de Luzarches !

Ils étaient une douzaine, hommes, femmes et jeunes, dans leur bel uniforme vert à intervenir à plusieurs reprises au cours de cette messe de la Saint Hubert, "patron des grandes chasses." Nous les remercions chaleureusement pour leur belle participation qui a fait vibrer les murs de l’église. Ils interviennent à la demande, pour des fêtes patronales, baptêmes, mariages ou autres mais ne participent plus aux chasses comme avant.

L’homélie du Père Rosier a souligné que les chrétiens sont pleinement concernés par l’écologie et l’environnement : le pape François a écrit et publié en 2015, juste avant l’ouverture de la COP 21 (qui s’est conclue par le bel accord de Paris), une encyclique sur la nature, le climat et l’environnement : Laudato Si (Loué sois-tu ...).

C’est un message qui sort du cadre de l’Eglise catholique puisqu’il est adressé "à toutes les personnes de bonne volonté qui habitent cette planète." Le pape expose une analyse politique, sociale et économique reliée à la spiritualité chrétienne. Il appelle l’être humain à une écologie intégrale, avec la volonté de ne pas dissocier les éléments de la création (nature, plantes, animaux, Homme) mais à repenser globalement les interactions entre l’être humain, la société et l’environnement.

En plus de cet appel à des comportements nouveaux et concrets, respectueux de la Création, le Pape François a institué, deux mois après son encyclique, une "Journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la Création " qui aura lieu chaque 1er septembre.
Voici ce qu’il écrit : " La crise écologique nous appelle à une conversion spirituelle profonde : les chrétiens sont appelés à une conversion écologique, qui implique de laisser jaillir toutes les conséquences de leur rencontre avec Jésus-Christ sur les relations avec le monde qui les entoure."

Après la messe, chacun a pu traverser la rue vers la salle municipale où était offert un apéritif abondant et de qualité, au milieu de nombreux films et photographies d’animaux, et de stands sur la nature, avec la forte présence du Parc Naturel Régional (PNR) Oise-Pays de France. Un très bon moment passé ensemble !



Plan du site Contact Mentions légales

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2016-2018 © Paroisses Fosses Survilliers Saint-Witz Vémars - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.39