Le sacrement des malades
Article mis en ligne le 12 février 2017
dernière modification le 15 février 2017

par BR
logo imprimer

On peut affirmer que le sacrement (onction) des malades est le signe de la tendresse et de la miséricorde de Dieu. Ce sacrement n’est pas le sacrement de l’ultime étape (autrefois extrême-onction) mais bien le sacrement par lequel le Christ lui-même, par l’Eglise, se fait proche de la personne qui vit un temps d’épreuve ou de maladie, et qui apporte un réconfort dans la souffrance, et un soutien dans l’épreuve.

ENVISAGER LE SACREMENT DES MALADES

J’éprouve le besoin d’un réconfort spirituel : Je suis atteint d’une maladie grave, même à évolution lente ; je vais subir une opération chirurgicale à risque ; je vis une convalescence longue, accompagnée d’un sentiment de désespérance ; je suis atteint par la dépression ; ma santé est altérée par la vieillesse ; ma vie devient fragile ; je rentre dans la grande dépendance…

PREPARER LE SACREMENT DES MALADES

Pour le préparer, il est nécessaire de parler dans la foi de son état de santé, de ses préoccupations et OSER demander le sacrement.

Un temps de préparation est donc souhaitable, et pour ne pas le retarder ou le recevoir « à la sauvette » il est utile de rencontrer le Père Bertrand. Cette rencontre, enrichie de la lecture de la parole de Dieu, de la prière pourra être l’occasion de recevoir le sacrement du pardon.

CELEBRER LE SACREMENT DES MALADES

Les gestes importants effectués par le prêtre, sont : l’imposition des mains, l’onction d’huile, signe de force, sur le front, puis sur les mains.

LE SACREMENT DES MALADES

« Par cette onction sainte que le Seigneur en sa grande bonté vous réconforte par la grâce de l’Esprit Saint. Ainsi, vous ayant libéré de tous péchés qu’il vous sauve et qu’il vous relève. Amen  ».
Le signe de l’amour de Dieu ne s’arrête pas à la célébration, mais unis aux souffrances du Christ, nous avons mission d’Eglise, de rendre grâce à Dieu, qui permet à la personne malade de se retrouver en paix avec elle-même, de partager cette joie avec la communauté, de renforcer notre courage et notre sérénité pour témoigner de la tendresse et de la miséricorde divine.

RECEVOIR LE SACREMENT DES MALADES

Le sacrement des malades peut être administré soit individuellement (entouré de ses proches…), soit lors d’une célébration communautaire en paroisse à organiser en présence des familles, et de la communauté chrétienne.
Si vous souhaitez découvrir cette richesse, n’hésitez pas à en parler…

Alain PROTAT, diacre, au service de la pastorale santé.


Plan du site Contact Mentions légales

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2016-2018 © Paroisses Fosses Survilliers Saint-Witz Vémars - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.39